Projet Ecopêche

WP_20150512_006.jpg

Objectif

Evaluer les performances d'un "systèmes faible intrants" et d'un "système en AB", vis-à-vis du maintien de la qualité des fruits, des rendements et de la limitation de la surcharge en main d'oeuvre, dans des conditions de production économes en pesticides.

Acquérir des références dans le cadre d'une démarche collective (Ecophyto / Ecophyto II).

Evaluer les possibilités de réductions des pesticides et développer l'utilisation des produits de bio-contrôle.

Présenter des plateformes de démonstration de la faisabilité d'une réduction drastique des intrants vers les techniciens et producteurs.

Comment ?

3 vergers sont plantés en 2012, de la variété NECTASWEET® Nectardream cov (nectarine blanche) en 6m x 3m et conduite en double Y.

Chaque parcelle fait 2500m². 

 

Système raisonné (RAI)

 

Désherbage chimique

 

Irrigation micro-jet

 

Irrigations fertilisantes selon les besoins

 

Traitements phytosanitaires selon les risques

 

Système faible intrants (FI)

 

Désherbage mécanique : brosse

 

Irrigation goutte à goutte enterré

 

1e et 2e feuille : identique au système RAI

2014 - 2018 : -30% engrais

2019 - 2021 : irrigations fertilisantes selon les besoins

1e et 2e feuille : identique au système RAI

2014 - 2018 : -50% phyto, pas de produits T et T+

2019 - 2021 : produits AB sauf pour la conservation

Système biologique (AB)

 

Désherbage mécanique : disque

 

Irrigation micro-jet pendulaire

 

Fertilisation organique + 

Irrigations fertilisantes selon les besoins

 

Produits phytosanitaires homologués AB

 

bio 5.JPG
SAM_9293.JPG

Résultats

Plusieurs conclusions ressortent de cet essai :

Il est possible dans un premier temps de réduire les IFT en utilisant des produits de biocontrôle (soufre, huile, confusion sexuelle)

 

Il est possible de désherber mécaniquement (buttage/débuttage) sur des sols comme ceux de la plateforme TAB (plat et peu à moyennement caillouteux)

Les grosses réductions en intrants peuvent engendrer des problématiques de ravageurs secondaires

La stratégie AB est la seule qui prend en compte le risque avec ses prix de vente élevés. Mais certaines variétés sont incultivables en AB (calendrier très restreint)

Le "zéro résidus" est inenvisageable avec les variétés actuelles sans compensation financière.

La génétique est le levier le plus important pour permettre la réduction des pesticides.

Pour en savoir plus, consulter les rapports d'essais sur le sujet.

Le numéro 3 de la revue Regard sur fait également la synthèse de 10 ans d'essai.