Sensibilité variétale aux bioagresseurs

_DSC9537.jpg

Objectifs

Etudier la sensibilité des principales variétés d'abricots aux différents bio-agresseurs : Monilia fleurs, rouille, oïdium, cicadelle verte.

P5210517.JPG

Comment ?

21 variétés sont plantées en 2018, 17 en 2020. Ce sont des essais en blocs avec 6 arbres de répétition par variété. 

Aucun traitement fongicide n'est réalisé.

Sont observés :

Des comptages de taux de fleurs et rameaux moniliés

Des notes de sensibilité à la rouille et l'oïdium

Le verger fait partie d'un réseau coordonné par le Ctifl. D'autres stations d'expérimentation comme Centrex et Sudexpe sont partenaires techniques du projet.

 

Résultats

Quelques exemples de conclusion de ces essais :

La pression en monilia fleurs et rameaux a été insuffisantes pour tirer es conclusions. Sur cette maladie, seule une analyse multisite et pluriannuelle prenant en compte les conditions climatiques relatives à chaque période de floraison permettra de déterminer des sensibilités variétales.

Après 3 années de suivi, il est est déjà possible d'identifier des variétés plus ou moins sensibles à la rouille du feuillage.

monilia fleur.jpg

Pour en savoir plus, consulter les fiches synthétiques ou les rapports d'essais sur le sujet.